L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5) par Emmanuel Martin

L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5)

Titre de livre: L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5)

Éditeur: Les Belles Lettres

Auteur: Emmanuel Martin


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5).pdf - 42,820 KB/Sec

Mirror [#1]: L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5).pdf - 33,859 KB/Sec

Mirror [#2]: L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5).pdf - 40,358 KB/Sec

Emmanuel Martin avec L'Argent des autres (Les Insoumis t. 5)

À l'aide de quelques principes simples de l’analyse économique, l’auteur montre comment la responsabilité a déserté l’économie et la politique. Depuis des années, États régulateurs et groupes financiers ont fait disparaître le vrai capitalisme au profit d’un capitalisme de connivence. Parallèlement, la démocratie est devenue une course électoraliste, menant à l’explosion de la dette. La crise de l’euro et celle des subprimes en sont des conséquences inattendues mais immédiates. Il est tellement facile d’être irresponsable quand on joue avec l’argent des autres.

Livres connexes

À l'aide de quelques principes simples de l’analyse économique, l’auteur montre comment la responsabilité a déserté l’économie et la politique. Depuis des années, États régulateurs et groupes financiers ont fait disparaître le vrai capitalisme au profit d’un capitalisme de connivence. Parallèlement, la démocratie est devenue une course électoraliste, menant à l’explosion de la dette. La crise de l’euro et celle des subprimes en sont des conséquences inattendues mais immédiates. Il est tellement facile d’être irresponsable quand on joue avec l’argent des autres.À l'aide de quelques principes simples de l’analyse économique, l’auteur montre comment la responsabilité a déserté l’économie et la politique. Depuis des années, États régulateurs et groupes financiers ont fait disparaître le vrai capitalisme au profit d’un capitalisme de connivence. Parallèlement, la démocratie est devenue une course électoraliste, menant à l’explosion de la dette. La crise de l’euro et celle des subprimes en sont des conséquences inattendues mais immédiates. Il est tellement facile d’être irresponsable quand on joue avec l’argent des autres.